Le thème de la 20e édition (2016-2017) du Concours d'histoire Raymond-Labonté

Guerres et paix au Saguenay—Lac-Saint-Jean

Depuis les débuts de la région, un grand nombre d’hommes et de femmes du Saguenay—Lac-Saint-Jean ont vécu des conflits armés ou des missions de paix, que ce soit en y participant directement, ou en étant les témoins de changements transformant le visage de la région. Le Saguenay—Lac-Saint-Jean a effectivement été marqué, sur le plan social, économique ou politique, par plusieurs événements : les deux Guerres mondiales, la Guerre de Corée ou encore, la Guerre d’Afghanistan. De nombreux sujets sont possibles, mais ils doivent toucher aux impacts d’un conflit armé ou d’une mission de paix sur la région et sa population. Par exemple :

  • Les combattants saguenéens et jeannois, le bataillon Mackenzie-Papineau, le Régiment du Saguenay ;
  • L’entrée des femmes sur le marché du travail ;
  • Les conséquences sur la vie quotidienne, les bons de la victoire et le rationnement ;
  • Les polémiques autour des conscriptions, les déserteurs, la propagande et les débats politiques dans les journaux régionaux ;
  • Les bases militaires comme Bagotville, la réserve navale et les camps d’entraînement ;
  • Les impacts sur l’urbanisme, le syndicalisme, le développement industriel et la construction d’infrastructures comme l’aéroport de Saint-Honoré ;
  • L’implication de la région dans des missions de paix.

Les textes doivent obligatoirement toucher le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le concours s'adresse aux étudiants et étudiantes des niveaux secondaire IV et V, collégial et universitaire du Saguenay - Lac-Saint-Jean.

Viens relever le défi du Concours d'histoire lancé par le syndicat Unifor et le Fonds de solidarité (FTQ)!

Pour de plus amples informations

Courriel : concourshistoire@outlook.com

Bref historique du concours

Le Concours d’histoire débute en 1997, à l’occasion des Fêtes du 150e de la Ville de Jonquière. Le projet voit le jour grâce au rêve que caressait depuis déjà plusieurs années, le confrère Raymond Labonté, à l’époque président de la Fédération des Syndicats du Secteur Aluminium Inc. (FSSA).

Pilier du monde syndical régional, Raymond Labonté s’emploie, pendant 40 ans, à améliorer le sort des travailleurs, notamment en défendant les dossiers de nombreux salariés accidentés ou éprouvant des problèmes de santé en lien avec leur milieu de travail. Mais le syndicaliste est aussi un homme d'une grande culture, passionné d'histoire et de littérature, ainsi qu’un défenseur de l'environnement. Cet homme de vision s’éteint en 2011, à l’âge de 65 ans.

Afin de rendre hommage à son regretté fondateur, le Concours d’histoire, devenu celui d’UNIFOR en 2013, prend le nom, en 2016, de Concours d’histoire Raymond-Labonté.